L'afrique en marche

Tunisie # Mali: duel entre « Aigles » Par Jérôme TAGNON

Tunisie # Mali: duel entre « Aigles » Par Jérôme TAGNON

Le stade « Amadou Gon Coulibaly » de Korhogo va accueillir le match Tunisie/Mali. Pour cette rencontre, qui des deux équipes a l’assurance du rythme ?

Les « Aigles » du Mali victorieux des sud-africains 2 buts à 0 lors du premier match entend profiter de cette deuxième sortie pour s’offrir son billet pour le second tour.

Très disciplinée avec une vivacité offensive très impressionnante, l’équipe malienne dispose bien des atouts pour assouvir sa faim fringale surtout cette fois-ci en présence de sa légion de supporteurs venus en retard (25 mn après ), lors de leur 1er match pour cause d’attestation d’hébergement.

OPPOSITION DE STYLES

En revanche, pour avoir commis l’impardonnable pour sa première sortie, les « Aigles de Carthage » de Tunisie sont dos au mur.

Déjà tenue par la gorge, l’équipe tunisienne devant le Mali doit éviter l’étranglement.

En effet, La sélection tunisienne doit convainvre fondamentalement dans son fond du jeu face à la modeste sélection namibienne qui s’est imposée par 1 but à 0.

Les « Aigles de Carthage » jouent évidemment leur suivie dans un duel aussi alléchant face au Mali très ragaillardi par sa victoire à l’entame.

Ici, et dans un derby entre Maghrébin et ouest africain, les staffs techniques ont un grand rôle à jouer. Ils revient à Éric Chelle, sélectionneur des « Aigles » du Mali de bâtir un effectif capable de se sublimer dans un schéma tactique à même de faire des misères dans le camp tunisien.

Le probable 4-3-3 à géométrie variable pourrait faire l’affaire des supporters maliens qui sont désormais gonflés à bloc dans la ville de Korhogo après l’incident de la première journée.

Côté tunisien, Jalel Kadri a bien de soucis à se faire. Et l’homme doit s’appuyer tout de même sur un autre style de jeu envisager des épopées et nourrir d’espoirs.

Cependant, entre espoir et réalité, les « Aigles de Carthage » doivent éviter d’être rattraper par les signes de fébrilité. .

La dynamique est du côté malien lorsqu’on s’appuie sur le visage des deux équipes après leur première sortie de groupe.

Le bastion défensif tunisien plus ou moins fébrile et son attaque timorée, pourraient être des tendons d’Achille.

En face, il y a une attaque malienne bien rodée au mieux de sa forme et qui jure de faire de la misère à Youssef Msakni et ses partenaires.

Toutefois, il faudra compter avec la qualité des joueurs du Maghreb. Ils savent revenir dans les situations les plus compliquées.

COMPOSITIONS PROBABLES

Tunisie (4-3-3)
Ben Said – Valery, Meriah, Talbi, Maaloul – Laidouni, Skhiri, Ben Romdhane – Achouri, Msakni, Jouini

Mali (4-3-3)
Diawara – Traore, Niakate, Fofana, Sacko – Haidara, Dieng, Bissouma, Doumbia – Sinayoko, Koita.

Site www.lafriqueenmarche.info du 20 janvier 2024 No 574

Bénédicte DEGBEY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.