L'afrique en marche

Quai d’Orsay : avec l’arrivée de Séjourné… La Chronique internationale de Murielle MENSAH

Quai d’Orsay : avec l’arrivée de Séjourné… La Chronique internationale de Murielle MENSAH

Avec la récente nomination de Gabriel Attal comme 1er ministre de France, le Quai d’Orsay a changé de titulaire. Quels peuvent être les marqueurs du cahier de charges du nouveau ministre pour l’Afrique ?

Avant d’être ministre, Stéphane Séjourné était
député européen et secrétaire général du parti « La Renaissance ». C’est donc un très proche de Emmanuel Macron qui est le nouveau ministre des Affaires étrangères de France.

Il a remplacé au Quai d’Orsay, Catherine Colonna l’ancienne titulaire. A quoi s’attendre ?

Durant les derniers mois de 2023 surtout après le coup d’Etat au Niger, on a assisté à la diplomatie d’empoignades de la part de la France.

En effet, face au Mali, Burkina et Niger, la France a bariolé ces pays héroïques et désormais souverainistes en rouge.

Peut-on espérer un changement de cap de la part de Séjourné contre ces trois pays sahéliens ?

Infréquentables et tenus à distances sur les plans diplomatique, militaire, financier et par rapport à la lutte contre le terrorisme, on ne connait pas la tendance du nouveau ministre sur ces sujets

MAINTENIR OU PAS LE CAP?

Au sujet de la situation des étudiants et artistes de ces trois pays sahéliens devenus très souverainistes, on ne sait pas si la diplomatie de riposte va continuer.

Si Catherine Colonna a excellé dans les répliques et de la logique du berger à la bergère, le nouveau ministre, près d’un mois après sa nomination n’a pas encore pipé mot.

Dès lors, on ne connait pas encore sa déclinaison d’affiches au regard des tendances lourdes actuelles.

Mieux, sur les dossiers traditionnels comme ceux des bases militaires françaises en Afrique, de l’avenir du CFA et autres…on attend de voir.

Sans les orientations qu’il recevra du président Macron, le ministre des Affaires étrangères va-t-il afficher ses psaumes chantés?

Site www.lafriqueenmarche.info du 29 janvier 2024 No 581

Bénédicte DEGBEY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.