L'afrique en marche

PAM/Session annuelle du CA: engagement du Bénin pour le PNASI

PAM/Session annuelle du CA: engagement du Bénin pour le PNASI

Les travaux de la session ordinaire du Conseil d’administration du Programme alimentaire mondial (PAM) se sont déroulés du 13 au 17 novembre 2023 à Rome en Italie. Cette rencontre a rassemblé les représentants de différents pays et des partenaires internationaux. Occasion pour le Bénin de prendre un engagement public pour la pérennisation du PNASI. Retour sur les temps forts de cette session.

« En terme de perspective pour le PNASI, le Bénin s’engage à couvrir toutes les écoles primaires publiques d’ici 2026, à doter le programme de textes législatifs ». C’est la substance de l’engagement du ministre des Enseignements maternelle et primaire, Salimane Karimou lors des travaux de la Session annuelle 2023, du Conseil d’administration du Programme alimentaire mondial (PAM) qui se sont déroulés du 13 au 17 novembre 2023 à Rome en Italie.

Le ministre Karimou, a présenté le Programme national d’alimentation scolaire Intégré (PNASI). Il a eu l’opportunité de défendre les cantines scolaires du Bénin devant les potentiels partenaires du PAM pour garantir sa poursuite.

Il a également a apporté son soutien au représentant résident du PAM au Bénin, Ali Ouattara, lors de la présentation du Plan stratégique de Pays (PSP) du Bénin axé sur les cantines scolaires. Grâce au PNASI, la priorité est donnée aux produits locaux. Aussi, le taux de rétention des élèves à l’école est-il de 96,70 % et le taux de réussite est de 78,84%.

Le représentant résident du PAM au Bénin, Ali Ouattara, a donc présenté le Plan Stratégique Pays (PSP) du Bénin sur l’alimentation lors de cette session, afin d’obtenir sa validation.
Le PAM gère le volet opérationnel du PNASI. Les cantines scolaires jouent un rôle crucial dans la lutte contre la faim et la malnutrition, en garantissant aux enfants un repas équilibré et nutritif chaque jour dans les écoles depuis sa mise en œuvre au Bénin par le gouvernement du président Talon.

ACTIONS EN VUE

Mieux, cette session a vu notamment l’adoption de huit plans stratégiques pays, l’établissement d’un groupe de travail sur la gouvernance et l’adoption du plan de gestion 2024-2026 du conseil d’administration. Ce dernier assure le contrôle et l’orientation du PAM depuis la résolution 48/162 de l’Assemblée générale des Nations unies (1993). Il est composé de 36 membres, dont 18 sont élus par le Conseil économique et social (ECOSOC) et 18 par le Conseil de la FAO, selon une répartition entre les groupes régionaux des Nations unies.

Le Conseil a pris note du document intitulé « Rapport succinct de l’évaluation du plan stratégique pour le Bénin » (2019-2023) (WFP/EB.2/2023/6-A/1) et de la réponse de la direction publiée sous la cote WFP/EB.2/2023/6-A/1/Add.1, et a invité à prendre de nouvelles mesures pour donner suite aux recommandations y figurant, en tenant compte des questions qu’il avait soulevées au cours de ses débats.

Le Conseil a approuvé en autres, le Plan stratégique pour le Bénin (2024-2027) (WFP/EB.2/2023/7-A/1), pour un coût total pour le PAM de 386.427.465 dollars.

Les travaux de la session annuelle du Conseil d’Administration du PAM ont rassemblé des représentants de différents pays et organisations internationales.

Cette réunion a permis de discuter des politiques et des actions à mettre en place pour lutter contre la faim dans le monde et améliorer la sécurité alimentaire des vulnérables populations.

Gathum GBAGUIDI

Site www.lafriqueenmarche.info du 22 novembre 2023

Bénédicte DEGBEY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.