L'afrique en marche

Nigeria/Angola: Osimhen, au jeu de chat et de la souris

Nigeria/Angola: Osimhen, au jeu de chat et de la souris

Les « Super Eagles » croisent les « Palancas Negras » d’Angola dans ce 1er duels des 1/4 de finale. Le Nigeria peut-il être défait par l’Angola ?

La réponse est :«NON», car le Nigéria a toutes les cartes en mains pour se qualifier pour les 1/2 finale.

Et pour atteindre cet objectif, les atouts du Nigeria sont nombreux.

NIGÉRIA POUR DÉROULER

Il peut miser sur sa créativité dans le jeu, avec Osimhen. Celui-ci, outre sa posture de cerveau pensant du jeu, a entre autres missions, de fixer la défense adverse et d’empêcher les remontées de balles de l’adversaire.

La récupération de balles du Nigeria qui passe par un style en graphisme va encore gêner l’adversaire de ce soir.

Et dans la pression sur la défense adverse, Osimhen est encore là, dans un jeu de chat et de souris bien pensé et structuré.

Mieux, il y a la créativité offensive qui passe par la création d’espaces. Ce qui permet aux autres de s’y engouffrer et d’exploiter les faiblesses adverses. On a vu l’expressivité de ce style avec les deux buts marqués par Lookman contre le Cameroun.

Dans l’analyse des clés du match de ce soir, le Nigéria a de réelles chances sur tous les tableaux de son jeu structuré. Soulignons au passage l’impact qui commence par une défense en fer autour de son capitaine Ekong Et qui mieux que le Napolitain Osimhen pour féliciter sa défense. «Je félicite notre défense, qui est super depuis le début du tournoi ». Ce clin d’œil de Osimhen à la fin du match contre le Cameroun n’est pas anodin.

La seule mauvaise nouvelle, c’est l’absence du portier titulaire, Nwabali sorti sur blessure et qui sera remplacé par Uzoho ce soir.

ANGOLA : DÉJOUER LES PRONOSTICS

Par sa fantaisie, sa variété son romantisme…, le foot angolais est en progrès
exponentiel.

Avec un style inspiré du fond portugais, l’Angola tente une qualification en demi. Ce sera un authentique exploit au regard du fruit du travail bien fait, mené en amont. Si l’Angola éclipsait le Nigeria, ce sera une autre grosse surprise du tournoi.

Ce football angolais possède les principaux moteurs d’un fond de jeu acceptable pour tenter dérouter le Nigeria. Sa consistance dans les contre attaques avec des attaquants comme
Gilberto et Mabululu n’est plus à nier.

C’est aussi un plan de jeu axé sur un air spontané en milieu de terrain où on ratisse beaucoup avant de lancer des flèches.

Ce n’est pas pour rien que ce pays durant cette Can est l’une des meilleures attaques du tournoi

Cependant, c’est une équipe qui a une fâcheuse tendance à craquer en défense sous la pression.

L’Angola a comblé son retard sur de nombreux aspects du jeu pour tenter contenir le Nigéria en route pour le titre ?

Les cortèges enthousiastes à Luanda croient que leur équipe passera.

Loin du rêve, retrouvons le rectangle vert pour la victoire du Nigeria au nom de la communauté réaliste.

COMPOSITION PROBABLE DE CHAQUE ÉQUIPE

Nigéria : 5-2-3
Uzoho– Aina, Ajayi, Ekong, Bassey, Sanusi – Onyeka, Iwobi – Chukwueze, Osimhen, Lookman.

Angola : 4-3-3

Dominique– Eddie, Gaspar, Quinito, Carneiro – Zini, Paz, Estrela – Gilberto, Mabululu, Gelson.

Sylvestre WA DONDO chroniqueur sportif à Bruxelles

Site www.lafriqueenmarche.info du 2 février 2024 No 585

Bénédicte DEGBEY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.