L'afrique en marche

Face au Sénégal ; après son trou de souris, la Côte d’Ivoire joue gros

Face au Sénégal ; après son trou de souris, la Côte d’Ivoire joue gros

Les « Lions de la Teranga » affrontent ce lundi 29 janvier 2024 les « Éléphants » de Côte d’Ivoire pour une place en quart de finale. Led Sénégalais assureront-ils leur rang devant les Ivoiriens miraculés ?

.Au stade « Charles Konan Banny « de Yamoussoukro, les « Éléphants » ivoiriens dos au mur ont l’obligation de résultat.

Face aux Sénégalais qui sont sur une pente très ascendante depuis quelques années, la mission s’annonce très difficile pour Seko Fofana et ses partenaires.

Privée de son entraîneur titulaire évincé, l’équipe de la Côte d’Ivoire qui a présenté depuis l’entame de la compétition un visage en demi-teinte, a presque les esprits troublés.

Dans une espérance à distance, la Côte d’Ivoire a été sauvée de justesse par le Maroc qui a su battre la Zambie 1 but à 0 lors de la dernière rencontre de poules pour ressusciter les « Éléphants » tombés dans un profond coma qui a coûté la tête de Jean-Louis Gasset évincé.

Pour ce huitième de finale, la Côte d’Ivoire pays hôte de la 34ème phase finale de la Can sait à quoi s’en tenir. La résurrection évidente passe par une victoire. Mais le client de ce soir semble être là pour compliquer les affaires des ivoiriens agonisants.

QUE PEUVENT LES IVOIRIENS MIRACULÉS ?

Sans repères et sans conviction ni attraction de haute compétition, l’équipe ivoirienne est en réalité l’ombre d’elle – même dans cette phase finale. Au bilan des Ivoiriens, les annales retiennent trois matchs une victoire et deux défaites avec une désillusion infligée par la Guinée Équatoriale 4 buts à 0.

Les joueurs ivoiriens ont été très approximatifs dans tous les compartiments du jeu et n’ont absolument rien rendu comme maîtrise pouvant nourrir les fondamentaux du football pour ce derby ouest-africain de ce lundi 29 janvier contre une équipe sénégalaise bien en place.

Très spectaculaire rien ne semble pouvoir résister devant l’équipe du Sénégal sur le continent africain ces dernières années.

Cette performance a été ponctuée par le premier succès du pays en 2021 (pour la Can décalée en 2022). Un exploit que les « Lions de la Teranga » comptent rééditer cette année.

Cependant, cela passe évidemment par une victoire devant la Côte d’Ivoire pour ce huitième de finale très attendu au stade « Charles Konan Banny » de Yamoussoukro.

Et l’équipe sénégalaise entend concrétiser le rêve de son peuple. Aliou Cissé, sélectionneur au poste depuis 2015 est sans complexe.

Se lançant dans une histoire lointaine, le technicien sénégalais parle d’un prêt que les ivoiriens vont rendre sans gêne : « La Côte d’Ivoire est venue gagner la Can en 1992 chez nous au Sénégal. C’est bien. On leur avait confié quelque chose qu’on a l’intention de pouvoir venir ici récupérer. Les ivoiriens sont nos frères et ils comprendront que ce que nous leur avions prêté en 92 qu’il faut qu’ils nous le rendent », ainsi s’est exprimé Aliou Cissé pour clairement annoncer les couleurs d’une opposition historique qui vaudra le détour ce soir entre ces deux costauds de l’Afrique.

SÉNÉGAL : POINTS FORTS

Ceci étant, la bande à Aliou Cissé risque de se lancer dans un piège fatal si elle ne transforme ses potentialités, sa suprématie en réussite.

Trop plein de confiance risque de conduire les « Lions » sénégalais à se filer un très mauvais coton devant la Côte d’Ivoire.

Ressuscités, les « Éléphants » ont sans nul doute repris conscience surtout qu’ils seront en face d’une équipe dont personne ne doute de sa qualité.

Dans une posture bien huilée, la Côte d’Ivoire a des individualités et un effectif qui pourra se sublimer pour renverser le Sénégal.

Après la correction à elle infligée par cette surprenante équipe équato-guinéenne et l’éviction de Jean-Louis Gasset, les « Éléphants » ont-ils vraiment pris conscience du défi qui les attend en tant que pays organisateur?

Tactiquement et mentalement, ce huitième de finale prévu à 20 V T.U sera une confrontation de très belle facture où les espaces seront suffisamment chers et ne profitera que l’équipe qui aura pris le contrôle du milieu et dont les percés individuelles seraient évidentes.

Émerse Fae est semble-t-il mal tombé en tant qu’entraîneur supplétif des « Éléphants » à une étape cruciale où la Côte d’Ivoire a rendez-vous avec l’histoire.

Cependant, bonne ou mauvaise, cette histoire du football africain va être écrite ce soir entre la Côte d’Ivoire et le Sénégal.

COMPOSITION PROBABLE DE CHAQUE ÉQUIPE

Côte d’Ivoire : 4-3-3
Fofana – Konan, Ndicka, Diomande, Aurier – Fofana, Sangaré, Kessie – Bamba, Diakité, Krasso

Sénégal : 4-3-3
Mendy – Jakobs, Koulibaly, Diallo, Diatta – Gueye, P.Sarr, Camara – Mané, I.Sarr, Jackson

Jérôme TAGNON

Site www.lafriqueenmarche.info du 29 janvier 2024 No 581

Bénédicte DEGBEY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.