L'afrique en marche

Côte d’Ivoire : entre désillusion et qualification Par Jérôme TAGNON

Côte d’Ivoire : entre désillusion et qualification Par Jérôme TAGNON

Les « Éléphants » de Côte d’Ivoire jouent ce soir au stade olympique « Alassane Ouattara » d’Épimbe face à la Guinée Equatoriale. Les « Éléphants » ont-ils leur destin en mains face au « Nazalang Nacional » ?

Avant la Can, c’est un choc déséquilibré sur le papier, mais déterminant pour la suivie du pays hôte.

Après le mauvais coton filé lors de la deuxième journée, la Côte d’Ivoire joue en effet sa qualification pour le second tour de « sa Can » à l’occasion de cette 3ème journée visiblement alléchante.

Au vu des deux précédents matches de l’équipe équato-guinéenne, il y a de matière à ce que les Ivoiriens se posent de véritables questions pour leur avenir dans cette Can.

Et eux, et les équato-guinéens, tous, jouent pour une place en 8ème de finale de la plus prestigieuse compétition africaine de sports.

PLACE AUX CALCULS

3ème après deux sorties, la Côte d’Ivoire peut bien remonter la pente. Devant elle, la surprenante équipe de la Guinée-Équatoriale qu’elle tentera de défier ce lundi devant les 60 mille spectateurs du stade « Alassane » Ouattara.

En face, la Guinée-Équatoriale actuelle leader de ce groupe A avec 4 points tentera d’assumer sa position actuelle pour s’offrir une place pour le second tour très convoité. Le « Nazalang Nacional » a-t-il les moyens d’y parvenir ?

FORCES EN PRESENCE

En s’appuyant sur les deux précédents matches des deux équipes dans la compétition, la Guinée-Équatoriale part favorite dans cette rencontre.

En deux matches, le « Nazalang Nacional » a cartonné en marquant 5 buts, soit 2,5 buts par match contrairement à la Côte d’Ivoire qui n’a réussi à faire trembler les filets que deux fois. Et pourtant, la ligne offensive des « Éléphants » est bien garnie avec Seko Fofana énorme.

Toutefois, la la Côte d’Ivoire pourrait compter sur sa défense, l’une des meilleures actuelles de la compétition qui n’a encaissé qu’un seul but en deux matches pour se défaire de la Guinée-Équatoriale.

L’impact physique pourrait également être déterminant dans ce duel. A ce niveau, les Ivoiriens ont un réservoir d’oxygène bien plein.

Cet avantage pourrait bien jouer en leur faveur contrairement à une équipe équato-guinéenne qui aura laissé des plumes lors des deux premières rencontres.

En cas d’un match nul, les « Éléphants » auront leur regard tourné vers le stade « Félix Houphouët-Boigny » d’Abidjan ou leur destin n’est plus entre leur main.

Dans une condition pareille, un match nul entre le Nigéria et la Guinée Bissau mettrait en difficulté la Côte d’Ivoire qui restera bloquer à sa 3ème place actuelle et pourrait exonérer le filtre de meilleurs 3ème pour s’affranchir.

Une défaite serait une hécatombe absolue qui éliminerait la Côte d’Ivoire de sa Can. En revanche, même en cas d’une défaite, le « Nazalang Nacional » pourrait ne pas avoir trop de soucis peu importe le résultat du second match du groupe.

Le filtre de meilleurs 3ème pourrait servir avec 4 points. Cependant, il faudrait éviter une lourde défaite, goal différentiel oblige.

COMPOSITIONS PROBABLES

Côte d’Ivoire : 4-3-3
Y. Fofana – Aurier, O. Diomande, Ndicka, Konan – Kessié, Sangare, Fofana – Kouamé, Krasso, Boga.

Guinée Equatoriale : 4-2-3-1
Owono – Akapo, Obiang, Coco, Ndong – Enème, Bikoro – Iban Edu, Machín, Miranda – Nsue.

Site www.lafriqueenmarche.info du 22 janvier 2024 No 575

Bénédicte DEGBEY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.