L'afrique en marche

CEDEAO: 1,9 million de dollars pour chacun des trois pays de l’AES

CEDEAO: 1,9 million de dollars pour chacun des trois pays de l’AES

Pour lutter contre le terrorisme au Sahel, la CEDEAO a annoncé qu’elle va contribuer à la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso, au Mali et au Niger a été faite par le président de la commission de l’institution communautaire.

Le Burkina, le Mali, le Niger recevront chacun 1,9 million de dollars US de la part de la CEDEAO en 2024.

C’est Omar Alieu Touray, le président de la Commission de la CEDEAO qui a fait cette annonce majeure. C’était lors de la présentation devant le Parlement de la CEDEAO, le 30 novembre 2023, de son rapport général sur l’état de l’organisation régionale.

CONTRIBUTION STRATÉGIQUE

Dans son rapport sur la mise en œuvre des programmes et projets de l’institution pour 2024, le président Omar Alieu Touray a précisé que chacun des trois pays de l’Alliances des Etats du Sahel (Burkina Faso, Mali et Niger), recevra 1,9 million de dollars US en guise de soutien de son institution dans la lutte contre le terrorisme dans l’espace sahélien.

Le Burkina Faso recevra, quant à lui, 1 million de dollars supplémentaire à cause du nombre plus élevé de ses déplacés internes, selon le président de la Commission.

Cette contribution intervient dans un contexte particulier, celui de la volonté inébranlable de ces trois pays pour asseoir l’AES.

Pour nombre d’observateurs avisées, la peur de voir les pays de l’AES claquer la porte au nez de la CEDEAO aurait généré cette anticipation diplomatique. Rien d’autre!

Si la CEDEAO laisse en marge ces trois pays, ces derniers feraient voler en éclats l’organisation ouest-africaine.

Wilfried GBEKAN correspondant au Nigeria

Site www.lafriqueenmarche.info du 7 décembre 2023 No 544

Bénédicte DEGBEY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.