L'afrique en marche

Après son décès : hommage de Soglo au professeur Hountondji

Après son décès : hommage de Soglo au professeur Hountondji

« Nous gardons tous de lui, l’image de l’homme avec des convictions fortes, des valeurs authentiques et une probité à toute épreuve. Un gardien du temple s’en est allé mais son passage parmi nous n’aura pas été vain.», écrit en substance le président Soglo en guise d’hommage posthume suite au décès du professeur Paulin Hountondji. Lisez ci-dessous l’intégralité de cet hommage de Nicéphore Soglo.

Message de condoléances du Président Nicéphore SOGLO suite au décès du professeur Paulin HOUNTONDJI

Cotonou, le 07 février 2024

C’est avec un profond regret, stupeur et tristesse que j’ai appris, l’avant-veille d’un voyage dans notre sous-région, la mort de mon ami de si vieille date, l’un de mes très estimé ministres, le Professeur Paulin HOUNTONDJI.

Un grand homme, un intellectuel émérite du Bénin, et l’un des érudits et doyen de la philosophie africaine, dont nul ne saurait ignorer le rôle primordial qu’il a joué pour le rayonnement des nations africaines et du Bénin notre pays, son pays pendant et après la Conférence Nationale souveraine de février 1990.

En effet, le Professeur Paulin HOUNTONDJI avait occupé dans mes différents gouvernements, les postes de Ministre de l’Education et celui de Ministre de la Culture et de la Communication.

C’était un excellent collaborateur, un fidèle des fidèles en amitié et pour qui, j’avais une grande estime, un grand respect.

Il m’avait fait l’honneur de venir à mon anniversaire il y a quelques mois. A son retour de Paris où il participait à un colloque, on devait se revoir… Mais Hélas ! Je puis dire aujourd’hui que je le regrette profondément. Sa plume, sa pensée philosophique, sa gaité nous manqueront à tous.

A sa famille, je présente mes sincères condoléances. Toute ma compassion également à tout le peuple béninois pour cette immense perte. Nous gardons tous de lui, l’image de l’homme avec des convictions fortes, des valeurs authentiques et une probité à toute épreuve. Un gardien du temple s’en est allé mais son passage parmi nous n’aura pas été vain.

Mais comme le disait Birago Diop, ‘’Les morts ne sont pas morts’’.
Au revoir à l’ami, au frère et à l’érudit.
Au revoir Paulin.
Que ton âme repose en paix.

Nicéphore Dieudonné SOGLO
Ancien Président de la République,
Ancien Maire de la ville de Cotonou,
Vice-Président du Forum des Anciens Chefs d’Etats et de Gouvernements d’Afrique,
créé en 2006 à Maputo sous le haut patronage de Nelson MANDELA

Site www.lafriqueenmarche.info du 9 février 2024 No 592

Bénédicte DEGBEY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.