L'afrique en marche

Après la Can: reconstruction éternelle pour le Cameroun ?

Après la Can: reconstruction éternelle pour le Cameroun ?

Les « Lions indomptables » sont en baisse de régime. Que faut-il faire ? Laisser la situation perdurer ou reconstruire ?

Les frasques de vestiaire à travers lesquelles s’illustrait l’équipe camerounaise ces dernières années, ont semble-t-il connu une accalmie. Ce point positif est à l’actif de Rigobert Song.

Cela reste tributaire de sa maîtrise, de la rigueur disciplinaire dont il fait montre à la tête de cette équipe camerounaise.

Cependant, pour le Cameroun, quintuple champion d’Afrique et jadis Nation très convoitée en terme de pratique du football, il ne faudrait pas tout le temps reprendre à zéro.

Répéter au détour de chaque défaite: « Mes joueurs découvrent. Nous bâtissons une équipe…», découle du moins d’une fuite de responsabilité. Le peuple camerounais ne cautionne plus ce prétexte léger.

Aujourd’hui, l’équation semble difficile à résoudre pour la Fédération camerounaise de football. Samuel Eto’o et Rigobert Song sont deux légendes vivantes du football camerounais.

Les deux icônes ont passé toutes leur carrière de footballeur ensemble à dans la même génération. C’était un âge d’or très somptueux avec de la détermination et de l’engagement.

RENAÎTRE DE SES CENDRES

Aujourd’hui, ce caractère a disparu de la « tanière » et malheureusement, l’attaque camerounaise n’est plus valorisée et la défense s’est affaissée.

Toute l’équipe présente des insuffisances intolérables qui ne nécessitent plus de la qualité pour être résolvées.

La Fecafoot doit aussi instaurer une dynamique de promotion du football camerounais à la base. C’est une condition sine qua non.

Ceci permettra au Cameroun de retrouver sa dynamique grâce à ses joueurs talentueux pour restaurer l’hégémonie du football camerounais.

Autrement, les précédentes gloires ne seront que de l’histoire sans suite et ce serait bien dommage.

Jérôme TAGNON

Site www.lafriqueenmarche.info du 7 février 2024;No 589

Bénédicte DEGBEY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.