L'afrique en marche

Angola # Namibie : duel d’outsiders aux dents incisives 

Angola # Namibie : duel d’outsiders aux dents incisives 

Par Jérôme TAGNON

Inattendues à cette étape de la 34ème phase finale de la Can, l’Angola et la Namibie s’offrontent pour inaugurer la série des 8 èmes de finale. Qui remportera la mise ?

L’Angola au football lusitanien croise la Namibie au style anglo-saxon. Dans ce duel, l’avantage sera angolais.

En effet, présentes au second tour de la compétition, les équipes angolaise et namibienne ont marqué les esprits et jouent les 8ème de finale de la Can. Une surprise n’est-ce pas ?

Mais qu’à cela ne tienne, ces deux équipes ont fait preuve de détermination et de discipline collective. Tout cela a concouru à une performance inouïe qui évidemment, les a propulsées à ce stade de la haute compétition.

DANS LE DUR…

Les « Palancas Negras » alignent une série d’invincibilité devant l’équipe namibienne. Les deux équipes ont fait jusque là, quatre matches nuls et cinq victoires pour l’Angola.

L’équipe angolaise quart de finaliste de l’édition 2010 qu’elle avait abritée avec l’incident de Cabinda, n’a plus jamais atteint l’étape des quarts de finale d’une Coupe d’Afrique depuis lors.

Cette 34ème phase finale semble être l’édition de renaissance pour ce pays.

Cependant, il faudrait déboulonner la surprenante équipe Namibienne qui s’est offerte la Tunisie classée 3ème Nation de football en Afrique au dernier classement Fifa.

Il est aussi vrai qu’à cette époque, la Can était à 16 équipes. Les « Palancas Negras » ont donc l’obligation de mieux faire que cette épopée qui reste jusque là la performance la plus élogieuse de l’équipe dans son parcours à la Can.

Certes, l’Angola en tête de son groupe a présenté un visage plus stable et serein lors de la phase de groupes.

Au bilan de cette équipe, elle s’est même imposée devant l’équipe burkinabè, elle a tenu l’Algérie en échec.

…INDIVIDUALITÉS ATTENDUES

Il ne faudra pas sous:estimer la Namibie. Les « Braves Warriors » sont sur une série en dents de scie certes mais ils constituent l’une des sélections les plus remarquables de cette Can ivoirienne.

Au stade de « La Paix » de Bouaké, certains joueurs seront à suivre de très près.

Côté angolais, les attaquants Gelson Dala et Mabululu pourraient se démarquer pour maintenir l’invincibilité dont bénéficie cette équipe angolaise devant son adversaire.

Le jeu fait de petites passes et des attaques en profondeur pourraient également être suicidaires pour la sélection namibienne.

Côté des « Braves Warriors », on peut aussi répliquer et faire très mal.

La sélection dispose d’une assise collective très imposante. En se qualifiant pour la première fois à ce stade de la Coupe d’Afrique des Nations, la Namibie a déjà réussi sa participation et n’a plus rien a perdre.

Mais vu l’engament dont font preuve ses joueurs, la Namibie réserve encore beaucoup de surprises à la planète du football. Et l’Angola doit absolument se mettre à l’abri dès les première minutes, car l’équipe namibienne sait jouer et faire perdurer les émotions pour enfin crucifier son adversaire.

Bien qu’ils aient sombré devant l’Afrique du Sud, les « Braves Warriors » sont physiques et ont une rigueur défensive bien en place. Ils sont aussi très « explosifs » en contre-attaques et savent mettre à rude épreuve les défenses adverses. Le Cameroun et récemment la Tunisie l’ont appris à leurs dépends.

COMPOSITION PROBABLE DE CHAQUE ÉQUIPE

Angola : 4-3-3
Neblu – Eddie, Gaspar, Quinito, Carneiro – Zini, Paz, Estrela – Gilberto, Mabululu, Gelson.

Namibie : 4-3-3
Kazapua – Kamberipa, Amutenya, Haukongo, Hanamub – Petrus, Tjiueza, Katua – Muzeu, Shalulile, Hoto.

Bénédicte DEGBEY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.