L'afrique en marche

Angola file en quart : Namibie, difficile apprentissage Par Jérôme TAGNON

Angola file en quart : Namibie, difficile apprentissage       Par Jérôme TAGNON

Lors la première affiche des huitièmes de finale de la 34ème phase finale de la Can, les « Palancas Negras » sont venus à bout des « Braves Warriors ». Ce match démontre-t-il la différence de niveau entre les deux équipes ?

Ce 1er duel de la série des 8 èmes a tourné à l’avantage de l’équipe angolaise. Au stade de Bouaké et devant plus de 28 mille spectateurs, les « Palancas Negras » sont venus à bout des « Braves Warriors ».

C’est Gelson Dala à deux reprises et Mabululu ont brisé le rêve namibien au terme d’une rencontre très enlevée.

Dès l’entame de la rencontre, les Angolais ont d’emblée affiché leurs intentions de goûter aux délices des quarts de finale d’une Coupe d’Afrique des Nations.

NAMIBIE PAS A LA HAUTEUR

Une étape qu’ils ont atteint il y a 14 ans chez eux. Malgré le carton rouge intervenu dans la première mi-temps, l’équipe angolaise n’a pas baissé pavillon et a réussi le coup de grâce en ouvrant le score avant deux autres buts, dont un en seconde partie pour définitivement doucher les espoirs de l’équipe namibienne qui aura péché par une fébrilité offensive inexplicable.

Jamais, cette équipe n’a aussi présenté un visage aussi si insipide dans cette phase finale avant cette étape qu’elle n’a jamais atteint dans son histoire. Les « Braves Warriors » qui ont également terminé les 45 premières minutes à 10, ont sans nul doute payé le prix de l’inexpérience.

Un manque d’expérience ajouté à l’inefficacité offensive qui ont mise en déroute, le rêve de cette sélection de marquer encore les esprits par une qualification au prochain tour. Mais cette envie s’est limitée à l’étape de rêve.

Le sélectionneur portugais des « Palancas Negras » aura réussi à surmonter le défi tactique pour museler les offensives de cette équipe de la Namibie.

Cette dernière est très vivace en attaque, mais a été presque inexistante dans ce compartiment lors de cette 8 èmes de finale disputée ce samedi 27 janvier 2024 dans l’enceinte du stade de Bouaké.

Site www.lafriqueenmarche.info du 28 janvier 2024 No 581

Bénédicte DEGBEY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.